HARMONICA DIATONIQUE

HARMONICA DIATONIQUE

Conseils aux débutants

PML

Il exite 6 types d'harmonica:

diatonique, chromatique, tremolo, à l'octave, chord et bass.

 

  • Les deux derniers sont très spéciaux et destinés aux orchestres d'harmonica, chord pour l'accompagnement et bass pour les basses.
  • Le trémolo a deux lamelles par note dont l'une est légèrement désaccordée par rapport à l'autre ce qui donne l'effet de trémolo.
  • A l'octave: là aussi deux lamelles par note dont l'une est accordée une octave au dessus de l'autre.
  • Ces deux modèles ont l'accordage Richter et on y joue plutôt des chansons de l'Europe centrale ou du folklore alpin ou Québecois. Deux lamelles à faire vibrer ça demande du souffle et donc la première position est pratiquement requise, de plus les fuites sur la deuxième lamelles interdisent le bending. Valses, polkas, mazurkas ça fait aussi de l'harmo très chouette.
  • Le chromatique dispose de toutes les notes grâce à une tirette actionnée par un petit bouton. Il sont le plus souvent en DO. Exemple: dans le premier trou on trouve DO en soufflant et RE en aspirant. En appuyant sur la tirette on obtient DO# et RE# (MIb). On peut, bien sûr, tout y jouer puisqu'il y a toutes les notes : variété, classique, jazz, blues ou rumba.
  • Le diatonique: c'est l'harmonica blues par excellence. Ses 10 cm de long, son petit prix, son ancienneté ont fait que ce fût l'harmonica choisi par les noirs américains, du début du siècle et jusqu'à aujourd'hui. Il n'a pas été l'harmo du country, mais il l'est devenu. Le blues ayant enfanté le rock, le diato a été l'harmo du R'n'R. Les nouvelles (?) techniques de jeu permette d'étendre son répertoire.

 

Le débutant qui veut s'acheter son premier harmonica ne sait généralement pas qu'il existe autant de types différents. Mon site parle, vous l'aurez compris, du diatonique. Selon la musique que vous souhaitez jouer vous serez peut-être amenés à choisir un autre type mais je pense que les infos qui figurent ici peuvent néanmoins vous servir de base de connaissance.


On commence par l'achat du premier harmonica DIATONIQUE:

 

La marque la plus répandue en France est HOHNER.

C'est aussi la plus ancienne (sauf SEYDEL) et celle qui a la plus vaste gamme.

Blues Harp, Marine Band, Golden Melody, Old Standby, Pocket Pal, Cross Harp, Special 20, Official Scout, Big River Harp, Hot Metal, Pro Harp, Great Little Harp, Piccolo, Deep Blues, Millenium, Meisterklass... je dois en oublier.

 

Allez vous y retrouver.

  • Ils sont tous accordés de la même façon (système Richter)
  • Certains sont "MS" (Modular System) ce qui veut dire que l'on peut remplacer les plaques porte-lamelles si une lamelle casse (sans avoir à acheter un autre harmo), ce qui n'est pas possible sur ceux de la série "classic" (Marine Band, Spécial 20, Golden Melody)
  • Les supports sont différents, bois, plastique, métal
  • Parfois de petits défauts d'origine (certaines notes doivent être règlées)

 

Le plus fréquent dans les vitrines est le Blues Harp (série MS) (souvent pas très étanche). Le plus prestigieux est le Marine Band (série classic)(la légende). Le Meisterklass est cher (MS)(sommier métal). Le Big River Harp (MS) est un bon intermédiaire. J'aime bien les capots peints en noir du Pro Harp (MS) ainsi que ceux du Cross Harp (MS) qui a des plaques un peu plus épaisses.

 

Lequel conseiller?

Pour un débutant qui va chercher à maîtriser d'abord le jeu en notes simples puis les altérations, il me semble que les supports en plastique et les lamelles souples du Special 20 (son bluesy) ou du Golden Melody (son plus jazzy) s'imposent pour leur étanchéité même si leurs lamelles sont un peu fragiles.

 

Mes préférés chez Hohner seront :

  • le Special 20 beau son, pas très cher, bien réglé mais lamelles un peu fragiles,
  • le Pro Harp MS, beau son, prix abordable, capots peints, réglage parfois à parfaire, relativement peu fragile,
  • le Golden Melody est très beau et très bon aussi, prise en main agréable.

 

 

 

 

 

Une autre marque est assez répandue dans les boutiques, également en province, il s'agit de LEE OSKAR

Fabriqués par TOMBO selon la définition faite par Lee Oskar, un seul modèle est proposé, le MAJOR DIATONIC

(Lee Oskar by Tombo propose d'autres modèles mais dont les accordages ne sont pas "Richter". Vous verrez ça plus tard lorsque vous aurez acquis un peu d'assurance).

 

Les LEE OSKAR jouissent d'une solide réputation de solidité et sont faciles à jouer/altérer

Leur son est un peu plus "métallique", les lamelles étant plus fines et accordées un peu plus haut. Ils sont faciles à maîtriser par un débutant. Attention, ce n'est pas pour autant un "jouet pour débutant", beaucoup de célébrités les utilisent et avec brio. Les lamelles ont parfois tendance à vriller sous la force de l'altération.

 

NOTA: Les célébrités en question ont souvent un contrat de sponsoring avec une marque. Leur conseil est parfois "orienté". Ce qui ne veut pas dire obligatoirement que la firme en question soit à rejeter ni que les célébrités en question ne jouent qu'avec les harmos avec lesquels ils se font photographier.
 

Les autres marques

HERING, HUANG, SEYDEL, SUZUKI, TOMBO (pour son propre compte)

sont plus difficilement trouvables dans les boutiques françaises sauf sur la région parisienne (et encore). L'achat via internet est toujours possible soit en France soit à l'étranger mais là, attention aux frais d'expédition et de douane (et de TVA hors UE).

 

Mon coup de coeur : Suite à de nombreuses discussions, je persiste à prétendre que les harmonicas "semi-valvés" aident le débutant. Certes ils sont un peu plus chers (SUZUKI Pro-Master MR350V environ 55/60€) mais, à mon sens, ils permettent d'acquérir plus vite les techniques du bending car ils sont très étanches. Les capots sont eux aussi très étanches, de très bonne facture. Ce sont des harmonicas ayant un super son mais ils sont chers, surtout si vous voulez en acheter plusieurs. C'est de loin mon modèle préféré.

 

 

Quelle tonalité en premier

Au début vous allez jouer seul, donc l'importance de la tonalité est moins présente.

  • Les harmo graves (G, A, Bb, B) sont plus faciles à jouer en note simple. Les harmos aigus (D, E, F) sont plus faciles à altérer.

 

Le Do (C) est le plus courant dans les tiroirs ou vitrines des boutiques. Il n'est pas ni tout à fait facile à jouer ni tout à fait facile à altérer au début au moins sans que ces caractéristiques ne soient rédhibitoires. Vu que c'est le plus vendu, il y a de grandes chances qu'un autre joueur en ait un et un duo sera alors possible.

 

Attention, les méthodes du commerce vendues avec CD sont très souvent basées sur un harmo en DO. (Vérifiez avant d'acheter)

 

Quelle tonalité alors? La question posée sur internet a eu une réponse quasi unanime: A, C, D.

J'ajouterai même dans l'ordre: A pour débuter à isoler les notes et jouer les premières mélodies, puis D pour démarrer le bending, enfin C pour les premiers "boeufs" avec des copains.

 

Un harmo en A permet de jouer le blues en Mi en seconde position, celui en D a sa seconde position en La. Ce sont là deux tonalités faciles pour les guitaristes et donc les futurs boeufs n'en seront que facilités. On en parle plus loin !

 

Premiers contacts

Je crois, à ce stade pouvoir donner les conseils suivants:

  • Soufflez / Aspirez doucement (pour jouer fort il y a des ampli), vous vous essoufflerez moins vite,
  • faites circuler votre harmonica sur la partie interne des lèvres (partie humide qui favorise le glissement) et pour cela appuyez bien avec vos deux mains sur votre harmonica.
  • Essayez de ne produire qu'une note à la fois, pour cela pincez vos joues comme quand on boit avec une paille.

 

tenue.jpg

 

L'harmonica doit être maintenu entre le pouce (en dessous) et l'index (dessus) de la main gauche, les notes graves étant de préférence à gauche. La paume de la main droite vient alors recouvrir le "U" ainsi formé avec votre main gauche. Ca c'est de la théorie, de grands maîtres ont fait différemment. Mais bon autant, si vous débutez, faire comme ça. Il n'empêche que de tenir l'harmonica à deux mains permet d'appuyer suffisamment pour le maintenir sur la partie humide des lèvres alors qu'en jouant il a tendance à glisser vers l'avant.

Les conseils ci-dessus sont vraiment des bases à acquérir obligatoirement. Apprenez une petite mélodie du genre "au clair de la lune" en commençant dans le 4ème trou.

 

Jouez en séparant bien les notes. N'aspirez pas trop fort surtout dans le trou n°2.

 

Certaines marques nécessitent plus de puissance de souffle que d'autres et quand on débute, on a tendance à sur-souffler/aspirer.  Quand on débute sur ces harmonica là, l'excès de puissance provoque souvent, et souvent dans le trou 2 aspiré, une sorte de pré-altération donnant l'impression que la note est fausse.

 

"Oh Suzana" et "When the Saints" sont les deux classiques par lesquels tout joueur d'harmonica est passé.

 

Faut-il connaître le solfège?

Faut-il savoir lire pour raconter des histoires? La réponse vous la connaissez: "non", mais ça aide beaucoup et plus l'histoire est compliquée plus le fait de pouvoir lire aide la mémorisation.

 

Il ne faut pas tomber dans le travers qui consiste à « exécuter » un morceau. Il est grandement préférable de « l’interpréter ». Lire une partition tout en jouant les bonnes notes et en pensant à donner une expressivité est un exercice difficile. Même si vous lisez une partition, apprendre à reconnaitre les notes à l’oreille est indispensable pour que votre musique soit empreinte d’émotion.

 

Les tablatures

Les tablatures sont un moyen de codifier la musique plus accessible que lire une partition mais aussi beaucoup moins précis. Aucune info sur le rythme, sur les mesures, le tempo. Elles sont ce que l'écriture cunéiforme est au traitement de texte. Jouer en lisant est déjà contraignant mais si en plus c'est pour dépendre de quelque chose d'imprécis, ça ne va pas vraiment faire évoluer votre jeu.

Alors,

  • apprenez quelles notes jouer avec une tablature si vous voulez,
  • mais surtout mémorisez en le son,
  • fermez le livre
  • et JOUEZ !

 

 Le bending, quand?

Tout de suite, dès le début de l'apprentissage. Sur la note aspirée du trou n° 4, la plus facile.

 

Ne faites pas l'erreur qui consiste à vouloir que votre diatonique soit un chromatique. Si c'est pour jouer chromatique, apprenez le chromatique. Les altérations ne doivent servir qu'à enjoliver votre musique et non pas à faire passer toutes les mélodies à tous prix.

 

Le rythme

Important, battez la mesure sitôt que vous entendez de la musique, il faut que le rythme vous rentre dans la peau. On peut jouer sans connaître le solfège mais pas sans respecter le rythme (tempo).

 

Les méthodes

Elles vous en apprendront plus que moi je ne peux le faire. Le grand spécialiste français de la méthode pour apprendre l'harmo, c'est Jean Jacques Milteau.

 

Les progrès

Pour avancer, il faut se botter le c.. (pardon). Promettez à la famille, aux copains, aux amis qu'à la prochaine réunion vous leur jouerez un petit air. Voilà, c'est lancé et maintenant plus moyen de faire marche arrière sans passer pour un(e) "dégonflé(e)". Vous allez vous entraîner encore et encore, poussé par cette promesse lancée un peu à la va-vite. Le moment venu vous allez cafouiller et ça va vous vexer au point de vous entraîner encore et un jour vous allez vous apercevoir que le travail ça paye.

 

La seule règle pour progresser est la règle dite des "3E" : Entraînement, Entraînement et Entraînement

Vous connaitrez des hauts et des bas, mais à la longue, votre niveau ne peut qu'être meilleur, c'est inévitable.

 

Derniers conseils

  • Ne comptez pas les trous pour vous repérer, apprenez à reconnaître la note que vous voulez jouer directement, à la longue vous tomberez dessus naturellement sans réfléchir.
  • Ecartez légèrement les bras pour donner de l'espace à vos poumons.
  • Essayez de ne pas "avaler" l'air mais plutôt de le conserver dans la cavité buccale.
  • Apprenez à compenser l'excès ou le manque d'air en respirant par le nez tout en jouant.
  • Ecoutez les "Maîtres" et copiez-les.

 

ENFIN

  • Jouez en pensant émotion et non pas performance.
  • Jouez en pensant à ceux qui vous écoutent et non en pensant à vous.


15/08/2015