HARMONICA DIATONIQUE

HARMONICA DIATONIQUE

Le SUZUKI SUB30

En fait le SUB30 est à la base un harmonica diatonique semi-valvé (voir article dans ce site). Ce concept permet de faire sonner les notes graves encore plus grave. La lamelle aiguë étant bouchée par une valve ne sonne pas et on peut alors faire vibrer la lamelle grave plus bas que sa note naturelle.

Dans une altération classique, bien que l'on joue la note aiguë du trou, physiquement c'est la lamelle grave qui sonne plus haut. Ainsi, sur un harmo en DO, si on fait une altération en aspirant sur le RE du trou 4 pour obtenir un DO#, c'est en fait la lamelle du DO qui va monter jusqu'au DO#.
Néanmoins, la lamelle de RE aide au déclenchement de l'altération.

 

A noter qu'une chose similaire se produit avec un overblow : on souffle et c'est la lamelle aigue qui vibre plus haut.

L'idée de SUZUKI a été de combiner ces deux caractéristiques et de faciliter le déclenchement de l'altération de la lamelle grave (déjà possible grâce aux valves) par l'adjonction, pour chacune d'elles, d'une lamelle auxiliaire un ton en dessous de celui de la lamelle grave et ce dans la même alvéole.

Ainsi par exemple, le MI soufflé du trou 5 se verra adjoindre une lamelle aspirée en RE. On pourra dès lors, en altérant plus facilement le MI obtenir un RE#.

 

Pour ce qui concerne les altérations traditionnelles des lamelles aiguës, rien de changé par rapport à un diatonique classique.

Comme il y a 10 lamelles graves sur un diatonique, ce sont donc 10 lamelles supplémentaires qui seront installées d'où le nom de SUB30 (SUB pour désigner les lamelles graves et 30 pour le nombre total de lamelles). Ces lamelles supplémentaires aideront au déclenchement des altérations des lamelles graves.

 

Mécanique du SUB30 (pour les curieux)
Pour mémoire, sur un Richter classique les notes graves des trous 1 à 6 sont sur les lamelles soufflées, pour les trous 6 à 10 ce sont les aspirées.

 

L'énorme astuce du SUB30

Alors que sur un Richter classique ce sont toutes les lamelles soufflées qui sont sur la plaque supérieure, Suzuki a procédé à une inversion afin de mettre toutes les lamelles graves (soufflées de 1 à 6 et aspirées de 7 à 10) sur la plaque supérieure. Pour le joueur, c'est totalement transparent mais ça permet d'avoir un sommier plus régulier et toutes les lamelles supplémentaires sur la même plaque.

 

Plaque supérieure (vue de dessus)

(document SUZUKI)

sub30 upper reeds.JPG

  • en gris les lamelles soufflées graves des trous 1 à 6
  • en pointillé les lamelles aspirées graves des trous 7 à 10
  • en noir les lamelles supplémentaires pour chacune des notes graves

 

 

Plaque inférieure (vue de dessous)

(document SUZUKI)

  sub30 lower reeds.jpg

Les lamelles auxiliaires doivent avoir un espacement nul d'avec la plaque. La notice fournie (japonnais et anglais) donne des conseils pour le réglage de ces lamelles.

 

sub gap.jpg


La prouesse de SUZUKI est de faire tenir tout ça dans le volume d'un diatonique classique contrairement à "l'énorme" XB40.

Enfin, pour mémoire, la présence de valves sur les lamelles aiguës interdit la production des overblows et overdraws mais, vu qu'on n'en a plus besoin, on s'en passera aisément, les altérations valvées étant très faciles à produire.

SUB30_1.jpg

Altérations sur un SUB30 en C

 (document SUZUKI)

SUB30.jpg

 

  • en jaune les notes naturelles
  • en bleu les altérations traditionnelles
  • en rose les altérations graves supplémentaires.

Attention : sur le schéma ci-dessus, les notes sont présentées selon la disposition d'un Richter classique. Physiquement sur le SUB30 les notes graves de trous 7 à 10 (B2, D3, F3, A3) sont sur la plaque supérieure et les notes aiguës de ces même trous (C3, E3, G3, C4) sont sur la plaque inférieure. Totalement transparent pour le joueur.

 

 le sommier "sculpté" sur mesuresub1.jpg

 

 

la plaque inférieure vue de dessous

sub2.jpg

 

les capots chromés et ajourés sur les cotés

sub3.jpg

 

la plaque supérieure vue de dessus

sub4.jpg

 

 

Pour terminer parlons jeu

Moi qui suis habitué aux altérations "valvées" sur mes diatos (voir ici) je suis surpris de l'augmentation de la facilité pour les produire, de leur clarté et leur brillance, de leur stabilité.

 

Je viens de recevoir mon SUB30 (30/05/18), il faut que je m'y habitue et certainement aussi que je procède à quelques petits ajustements. Brendan POWER m'a d'ailleurs conseillé d'écrouir les bords des fentes (Embossing). Donc à suivre.....

 

La tenue en main, le confort aux lèvres, la puissance du son, rien à dire, c'est parfait.

 

 

Vous voulez quand même quelques points négatifs ????

 

  • La boîte, pas terrible. C'est la boîte Suzuki dépourvue de sa protection interne afin de laisser de la place pour la notice technique. Une fois celle-ci retirée, l'harmo bouge à l'intérieur.

 

  • Le SUB30 n'existe qu'en 3 tonalités : A - C - D

 

  • Le prix : (avec le taux de change d'aujourd'hui) 68€ sur le site Suzuki, 105€ aux USA, entre 120 et 160€ chez nous (toujours avec les frais de port en plus). Mais quand on aime .....

 

Voir aussi le kit de customisation de chez BLUE MOON HARMONICAS LLC



13/05/2018